Gouvernorat du Fayoum

Gouvernorat du Fayoum

Le gouvernorat du Fayoum bénéficie d’un climat modéré toute l’année. De plus, c’est l’une des sept oasis d’Égypte. De plus, il abrite plusieurs attractions de différentes époques – pharaonique, gréco-romaine, copte et islamique. La nature de cette ville est merveilleuse. Fayoum est célèbre pour ses dunes, ses palmiers, ses lacs et ses vallées. En outre, des animaux sauvages et des espèces d’oiseaux y vivent. Vraiment, la nature préservée de la terre et son histoire profonde en font un lieu à découvrir !

Localisation du gouvernorat du Fayoum

Fayoum est l’un des 27e gouvernorats que nous avons en Égypte. Il existe à 100 kilomètres au sud-ouest du Caire, au centre de l’Egypte. Le gouvernorat d’Al Fayoum est l’une des plus anciennes villes égyptiennes. Dans le passé, les dirigeants le préféraient pour son emplacement stratégique. Son nom a différentes orthographes en anglais, par ex. Fayoum, Fayoum ou Al Fayoum.

Histoire ancienne du Fayoum

Il existe des preuves que l’habitation a commencé au cinquième millénaire. Le pharaon de l’Ancien Empire (c. 2686-2181 av. J.-C.) a établi un règlement appelé Shedet (Medinet el-Fayoum) à cet endroit. C’était le centre le plus important du culte du dieu crocodile Sobek. En conséquence, les Grecs l’appelaient « Cité des crocodiles » (Krokodeilópolis). La ville vénérait un crocodile sacré apprivoisé appelé Koine Petsuchos, « le fils de Soukhos ». Les Petsoukhos vivaient dans un étang de temple spécial et étaient nourris par les prêtres avec de la nourriture fournie par les visiteurs.

Sous le royaume ptolémaïque, la ville fut pendant un certain temps appelée Ptolémaïs Euergétis (grec Koinē : Πτολεμαῒς Εὐεργέτις). Ptolémée II Philadelphe (309-246 av. J.-C.) rebaptisa la ville Arsinoë et tout le Nome du nom de sa sœur-épouse Arsinoé II (316-270 ou 268). Plus tard, elle a été déifiée après sa mort dans le cadre du culte ptolémaïque d’Alexandre le Grand, la religion officielle du royaume.

Sous l’Empire romain, Arsinoë fait partie de la province d’Arcadia Aegypti. Pour la distinguer des autres villes du même nom, ils l’appelèrent « Arsinoë en Arcadie ».

Avec l’arrivée du christianisme, Arsinoë devient le siège d’un évêché, suffragant d’Oxyrhynchus, chef-lieu de province et siège métropolitain. Michel Le Quien donne les noms de plusieurs évêques d’Arsinoë, presque tous associés à telle ou telle hérésie.

Attractions les plus populaires à Gouvernorat de Fayoum

Aire protégée de Wadi El-Hitan

La vallée du Pays de Galles est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Selon les théories, cette vallée s’est formée il y a plus d’un million d’années ; et, à l’origine, était une mer avec une grande variété de vie marine. Il contient des fossiles et des squelettes de baleines aujourd’hui éteintes, ainsi que des formations rocheuses. Il y a un musée Wadi El-Hitan situé près de Garet Gohannam au nord-ouest de Wadi El-Rayan avec des centaines de squelettes de baleines maintenant éteintes.

Pyramide de Maidum

Les archéologues pensent que la pyramide Maidum est la première tentative de construction d’une pyramide régulière pendant l’Égypte ancienne. Selon eux, c’est la première pyramide égyptienne à avoir une chambre funéraire au-dessus du sol. Cette pyramide est magnifiquement décorée avec des murs en forme d’arc, construits par Snefrou, père de Khéops. C’était autrefois une structure à huit niveaux, maintenant seulement trois niveaux ont traversé les années.

Village de Tunis

En 1962, un poète égyptien est venu à Tunis Village avec sa femme suisse. Ils en tombent amoureux et décident de construire une maison et un atelier de poterie. Ils ont essayé de relancer l’industrie de la poterie dans le gouvernorat de Fayoum et d’enseigner la fabrication de la poterie aux générations suivantes. Non seulement cela, mais en soutenant l’écotourisme dans la région.

Gabal El Medawara

Une autre option de randonnée pittoresque surplombant le lac Magic et un endroit idéal pour camper; et émerveillez-vous devant les étoiles.

Lac magique

L’un des plus beaux lacs du Fayoum surplombant les dunes. C’est votre chance de vous rafraîchir après une longue journée de randonnée et d’admirer l’un des couchers de soleil les plus accrocheurs.

Aire protégée de l’oued El-Rayan

Wadi El Rayan est une dépression naturelle à 42 km sous le niveau de la mer, à seulement 2 heures de route du désert occidental. Il s’agit essentiellement de deux lacs artificiels créés par les eaux de ruissellement agricoles de l’oasis de Fayoum, qui ont été réunis par un canal et une cascade. Il abrite un paysage à couper le souffle, un vaste désert avec de multiples dunes. De plus, il bénéficie naturellement d’une diversité d’espèces d’oiseaux; certains d’entre eux sont des oiseaux rares. Des animaux en voie d’extinction comme les gazelles dorcas, le renard des sables de Ruppell le long du renard du fennec s’y abritent.

Montagne Qatrani

L’une des montagnes riches en fossiles les plus intéressantes du désert occidental. C’est une montagne de grès de 350 mètres de haut et un point de repère majeur pour les voyageurs et les randonneurs du Fayoum.

La forêt pétrifiée du Fayoum

Située au nord du lac Qaroun à Gabal Qatrani se trouve la plus grande forêt pétrifiée du monde. Il abrite des arbres de 40 mètres de haut qui ont survécu sous forme ossifiée pendant des milliers d’années.

Qasr Qaroun

Dans les temps anciens, Qasr Qaroun était le point de départ ou de fin de la randonnée à travers le désert occidental jusqu’à l’oasis de Bahareya en utilisant des caravanes. Le temple principal de Qasr Qaroun est généralement très sombre de l’intérieur. Étonnamment, le 21 décembre de chaque année, un miracle astronomique se produit lorsque le soleil éclaire l’intérieur du temple. Ils appellent ce phénomène « Merveille du Soleil ».

Temple Qasr El-Sagha

Le temple Qasr El-Sagha est inachevé. Elle remonte à l’Empire du Milieu. Ce temple a une belle vue sur le lac Qaroun et la montagne Qatrani.

Lac Qaroun

Le lac Quaroun se situe à 20 Km du Fayoum. C’est l’un des lacs naturels anciens les plus importants. Historiquement, les anciens Égyptiens pratiquaient la pêche, les sports nautiques et l’observation des oiseaux. De plus, il abrite plusieurs espèces d’oiseaux, de mammifères et de reptiles, et non loin de Qasr Qaroun et Qasr El-Sagha.

Karanis (Kom Oshim)

Autrefois l’une des plus grandes cités gréco-romaines du Fayoum construite par les Ptolémées au IIIe siècle av. Actuellement, la ville compte deux temples dédiés aux dieux crocodiles (Sobek) et un bain romain. Il possède également un intéressant musée présentant une large gamme de verrerie, de bijoux et de poteries découvertes sur place.

Dimet El-Sebaa

Situé à 3 kilomètres du lac Qaroun. Il était autrefois utilisé comme station pour les caravanes commerciales se dirigeant vers le désert occidental. En outre, il possède quelques vestiges de constructions grecques comme les ruines d’un petit temple construit en pierre. Des traces de murs et de routes de la ville antique existent encore. En 2012, deux sculptures de têtes de lion ont été trouvées, ce qui montre combien de trésors en Egypte sont encore inexplorés.

El Nazla

C’est l’endroit pour regarder la fabrication de la poterie en direct et c’est un point de repère.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.