Avenue of Sphinxes in Karnak temple

Amun

Amon était le nom d’une divinité, dans la mythologie égyptienne, qui est devenue l’une des plus importantes divinités de l’Égypte ancienne. Le nom épelait aussi Amon, Amoun, Amen et parfois Imen. Cela signifie «l’invisible».

Les anciens Égyptiens décrivaient le dieu Amon sous différentes formes. Amun est apparu sous la forme d’un homme à tête de bélier, un homme à tête de grenouille, un bélier, un homme portant une couronne à plumes d’autruche et une oie.

Il a commencé par être un dieu du vent et de la fertilité thébain, dont le pouvoir a grandi à mesure que la ville de Thèbes passait d’un village sans importance, situé dans l’ancien royaume, à une puissante métropole, au Moyen et au Nouvel Empire. Il s’est levé pour devenir un membre des huit dieux collectivement appelés l’Ogdoad d’Hermopolis. Il est ensuite devenu membre des trois dieux appelés la Triade de Thèbes. À ce moment-là, il fut nommé le patron des pharaons thébains et fut finalement associé au dieu du soleil, Ra, qui était la divinité dominante de l’Ancien Empire, pour devenir Amun-Ra, roi des dieux et souverain du grand Ennead. Amun-Ra a été salué comme un dieu national, le créateur de l’univers, le protecteur personnel du pharaon et le dieu de la guerre.

Le temple de Karnak était le temple principal d’Amon. La renommée d’Amon s’étend bien au-delà des frontières de l’Égypte. Son culte se répandit en Ethiopie, en Nubie, en Libye et dans une grande partie de la Palestine. Les Grecs pensaient qu’il était une manifestation égyptienne de leur dieu Zeus. Même Alexandre le Grand a pensé qu’il valait la peine de consulter l’oracle d’Amon.

%d blogueurs aiment cette page :