Dieu Anubis

Le dieu de la mort, Anubis, est l’une des divinités les plus puissantes du panthéon égyptien antique. Les textes anciens le désignent comme le dieu de la momification, de l’embaumement, du cimetière, des tombes, de l’au-delà et du monde souterrain. Sa représentation comme un chien ou un homme à tête de loup est un symbole célèbre utilisé dans la culture pop.

Les archéologues ont identifié le loup doré africain comme l’animal sacré d’Anubis. Ses rôles ont changé dans les contextes. La première dynastie le dépeint comme un protecteur des tombes. Plus tard, il a également été reconnu comme embaumeur. Cependant, au Moyen Empire, Osiris a remplacé Anubis en tant que dieu des enfers. Malgré le pouvoir du dieu, il faisait rarement partie intégrante des mythologies égyptiennes.

Étymologie

Le nom d’Anubis vient d’une traduction grecque de son nom égyptien. Initialement, le dieu était connu sous le nom d’Anpu ou Inpu. La racine de son nom se traduit par « un enfant royal ». Le dieu a plusieurs autres épithètes telles que :

  • Emballage du seigneur de la momie.
  • Chef de la Nécropole.
  • Prince de la Cour de justice.
  • Le Premier des Occidentaux.
  • Chef des Highlands de l’Ouest.
  • Compteur de coeurs.
  • Maître des Secrets.
  • Le chien qui avale des millions.
  • Celui qui mange son père.
  • Aussi, Seigneur de la Terre Sacrée.

Représentation et symbolisme d’Anubis

Une forme animale complète dépeint Anubis au début de la période dynastique. Il avait une tête et un corps de chacal. Des gravures rupestres des règnes de Hor-Aha Djer montrent un dieu chacal que l’on peut supposer être Anubis.

Depuis les premiers temps de l’Égypte prédynastique, les chacals ont été fortement associés aux cimetières car, en tant que charognards, ils ont découvert des corps dans des tombes peu profondes. Peut-être qu’un chacal a été choisi pour protéger les morts afin de contrer ce problème.

Typiquement, le dieu était représenté avec de la peinture noire et en position assise. Une autre qualité célèbre d’Anubis était la capacité de se métamorphoser. Les contes prétendent qu’il a été tellement choqué à la vue du cadavre d’Osiris qu’il s’est instantanément transformé en lézard.

Depuis l’Ancien Empire, Anubis est devenu le dieu des morts le plus important. Des peintures de l’époque romaine le montrent tenant la main de morts pour les guider vers Osiris.

La filiation d’Anubis

Une partie passionnante de la mythologie concernant le dieu est les différentes versions de sa filiation. La mythologie primitive dépeint le dieu comme un fils de Ra. Cependant, les textes du cercueil écrits au cours de la première période intermédiaire décrivent Anubis comme le fils de Hesat (la déesse vache) ou de Bastet. De plus, un autre conte le dépeint comme le fils de Ra et de Nephthys.

De plus, le grec Plutarque déclare qu’Anubis était le fils illégitime d’Osiris et de Nephthys. Plus tard, Isis, la femme d’Osiris, l’adopta. Selon ce conte, Nephthys a séduit Osiris en se faisant passer pour Isisi. Plus tard, elle a donné naissance à Anubis et l’a immédiatement abandonné par peur de Seth, son mari.

Isis a cherché le bébé avec l’aide des dods, et avec de grandes difficultés, elle a trouvé Anubis. Plus tard, elle l’a élevé et il est devenu son allié et son garde. Cependant, de nombreux historiens affirment que les gens ont formulé cette histoire pour inclure la divinité indépendante Anubis dans les légendes d’Osiris. De plus, un papyrus égyptien de l’époque romaine appelle simplement Anubis le « fils d’Isis ». Au cours de la période ptolémaïque, le peuple a fusionné Anubis avec le dieu grec Hermès, appelé Hermanubis. Ils considéraient ces dieux similaires puisqu’ils étaient tous les deux des guides pour l’au-delà. De plus, Hermanubis a fait des apparitions continues dans la littérature alchimique et hermétique du Moyen Âge.

Les rôles d’Anubis

Protecteur des tombes et des cimetières est l’un des principaux rôles d’Anubis. Jumilhac Papyrus raconte comment Anubis a protégé le corps d’Osiris de Seth. Le dieu maléfique s’est transformé en léopard et a tenté d’attaquer le corps de Seth. Cependant, Anubis s’est arrêté et a calmé Set avant de marquer sa peau avec une tige de fer chaud.

Plus tard, Anubis a écorché la peau de Seth et a porté sa peau comme un avertissement aux malfaiteurs qui diffament le tombeau des morts. Les prêtres assistant aux morts portaient des peaux de léopard pour célébrer la victoire d’Anubis sur Seth. De plus, les gens ont utilisé la légende de la marque Anubis Set pour expliquer comment le léopard a obtenu ses taches.

Les textes associent souvent Anubis à la momification. De plus, dans le célèbre mythe d’Osiris, Anubis a aidé Isis à embaumer Osiris. Certaines versions indiquent également qu’après que Set a assassiné Osiris, Anubis a reçu les organes d’Osiris. Ainsi, avec l’émergence de ce conte, Anubis est devenu le dieu protecteur des embaumeurs. Les peintures du Livre des Morts présentent souvent un prêtre portant un masque de loup soutenant la momie.

L’ère pharaonique tardive (664-332 av. J.-C.) a commencé à représenter Anubis comme le dieu qui a guidé les âmes à travers le monde pour vivre dans l’au-delà. Hathor à tête de vache remplissait un rôle similaire, mais Anubis jouait le rôle principal dans cette fonction. L’art de la période romaine de l’histoire égyptienne représente Anubis guidant des gens vêtus de vêtements grecs dans l’au-delà.

Le gardien des écailles est un autre rôle célèbre d’Anubis. Le Livre des Morts dépeint une scène vitale où Anubis mesure en pesant le cœur sur une balance pour déterminer si la personne est digne d’entrer dans le royaume de la mort. Anubis a dicté le destin des âmes en pesant le cœur des morts contre Maât/vérité (souvent dépeint comme une plume d’autruche).

Ammit dévorerait les âmes plus lourdes que la plume. Tandis que les âmes plus légères que la plume monteraient au ciel. Dieu Thot a souvent scruté ce processus.

Le culte d’Anubis

Anubis n’apparaît pas de manière significative dans la mythologie égyptienne antique. Cependant, le dieu était extrêmement populaire parmi les Égyptiens et d’autres cultures. Avec Anubis, les gens ont trouvé l’espoir qu’une divinité puissante garderait même leurs cadavres. Son centre de culte à Cynopolis en Haute-Égypte avait plusieurs représentations du dieu. De plus, il avait également plusieurs autres monuments commémoratifs dans tout le pays.

Conclusion

Anubis est facilement l’un des dieux les plus reconnaissables d’Égypte en raison de sa représentation continue dans la culture pop. Cependant, la culture populaire le dépeint avec des pouvoirs maléfiques et une armée dangereuse. Le dieu de la mort reste une figurine populaire aujourd’hui, ses légendes ayant survécu au dieu lui-même.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.